The Clash goes Jamaïcan

The Clash goes Jamaïcan

1980, Pour l’album Sandinista!, les Clash s’éloignent de leurs origines punk et s’inspirent de l’air du temps. The Magnificent Seven contient ainsi des stigmates reggae, disco, et même s’aventure sur les territoires hip-hop. La basse est très présente et trace la ligne directrice du morceau, tandis que Joe Strummer laisse son chant revendicatif de côté pour s’essayer au rap. Un morceau avant-gardiste et explorateur.

A 35 ans d’intervalle, une ligne de basse permet de relier deux mondes. Pour leur reprise très dub du classique de The Clash, The Lions, collectif de reggae-soul californien, a choisi de laisser intact le riff emblématique de l’une des premières aventures en terre hip-hop du groupe londonien.

Caroline 21/10/2015 14:14

Hello. Le clip est plutôt bien fait, mais j’avoue que la chanson ne m’a pas fait grande impression. Ce n’est pas mon style.

Personnaly © 2014 -  Hébergé par Overblog