TSF feat. Slim Paul- Papa's Got a Brand New Bag

Papa’s Got A Brand New Bag figure sur l’album du même nom sorti à la fin de l’année 1965. En mars de la même année, James Brown est à un tournant de sa carrière.

Il vient de remporter le procès qui l’opposait à sa maison de disques et prend son « envol » en créant son propre label. Brown s’opposait à sa maison de disques surtout d’un point de vue artistique. L’artiste voulait proposer un nouveau son, une nouvelle musique, bref, aller au-delà de ce que son public attendait de lui. Son indépendance retrouvée, James Brown va s’enfermer pendant six mois en studio avec des musiciens et autres ingénieurs qu’il a lui-même triés sur le volet. Pendant ces six mois, les rumeurs dans le milieu musical et dans les médias vont bon train. On dit James Brown paranoïaque, fou à lier… En fait, James Brown est en train de donner à la musique en général et à celle des Etats-Unis en particulier un nouveau souffle. James Brown est en train d’écrire un nouveau chapitre de l’histoire de la musique. Il est en train de créer, sans le nommer encore ainsi, le funk ! Papa’s Got A Brand New Bag en est l’acte fondateur et son meilleur manifeste. Le titre de la chanson (celle-ci durait plus de 7 minutes dans sa version originelle) parle de lui-même, James Brown annonce la couleur : « bag » signifiant en argot américain « style de vie ». Ce qui nous donne : « Papa se ramène avec un nouveau style ! ». On trouve aussi dans le texte de la chanson toutes les références chères à Brown et qui constituent autant de caractéristiques du funk, notamment l’étroite et charnelle relation entre musique et danse. La chanson parle ainsi du Jerk, du Fly, du Monkey, du Mashed Potatoes, de l’Alligator, du Twist, et du Boomerang. N°1 au Billboard américain, Papa’s Got A Brand New Bag a, fin 1965, définitivement bouleversé l’histoire de la musique moderne et converti au funk même les plus sceptiques !

Happy Covers 22/12/2016 23:37

J'adore ! Merci...

Personnaly © 2014 -  Hébergé par Overblog