Un morceau de musique pour se souvenir quand on avait 15 ans #244

  • Juthova
  • Souvenir

It's fun to stay at the Y.M.C.A , promet le refrain de ce single sorti en 1978 et qui s'est écoulé à des millions d'exemplaires. Autrement dit, « il est amusant de rester au Y.M.C.A. », parce que, poursuit la mélodie, on peut « habiter avec tous les garçons », « se laver », « prendre un bon repas », faire « tout ce qu'on a envie », on nous « remet sur la bonne voie » et en plus il y a « tout pour que les jeunes hommes s'amusent ». Le groupe américain fait allusion ici à des centres d'accueil temporaire aux Etats-Unis, gérés par le mouvement YMCA (Young Men's Christian Association), où l'on peut à la fois pratiquer du sport et trouver un toit. Les auteurs de la chanson ont misé sur ces quatre lettres parce qu'elles parlent à tout le monde de l'autre côté de l'Atlantique. Mais aussi parce qu'ils pouvaient donner aux paroles un constant double sens homosexuel. C'était aussi un clin d'œil à l'histoire. Car jusque dans les années 1960, les vestiaires et les dortoirs des structures YMCA en Amérique du Nord, réservés à la gent masculine, étaient connus pour être parfois des lieux de drague entre garçons. Dès le début de l'aventure, les Village People avaient décidé de jouer à fond sur les clichés du macho gay « made in USA » à travers leurs chanteurs icônes : le motard, le policier, l'Indien, le soldat, l'ouvrier du BTP et le cow-boy. Finalement, leur hit est devenu l'hymne non pas du célèbre mouvement associatif, mais de la communauté homo du monde entier.

AerynSun 24/06/2017 10:13

Waouh! Je connaissais la chanson bien sûr et je l'ai beaucoup fredonnée mais j'avais jamais vraiment écouté les paroles... (je fredonnais les couplets en yaourt)
Mais là, et avec cette reprise, le sous-texte est particulièrement évident!
Merci Juthova pour cet instructif retour en arrière

Personnaly © 2014 -  Hébergé par Overblog