Crazy Cover 33 (part1)

La chanson Stayin’ Alive est une sorte de monologue de Tony Manero, le personnage que joue John Travolta. Si on s’arrête de bouger les bras et qu’on s’intéresse un tantinet aux paroles, on a vite fait de comprendre que le Tony, il est pas bien dans ses baskets (enfin, ses chaussures à talons).  En substance, il dit que seule la danse et ces quelques heures passées dans la discothèque lui permettent de rester en vie ("Stayin’ Alive"). Les Bee Gees jouent avec des doubles sens comme dans la strophe "I get low and I get high" . Littéralement, on pourrait comprendre qu’il bouge son corps de haut en bas comme on le fait dans la disco mais l’expression peut renvoyer à son état psychique. "to get high" signifie aussi être dans un important état d’excitation et, par extension, ça veut aussi dire « planer » sous l’effet de la drogue. L’expression "to get low"  est moins utilisée mais elle peut aussi vouloir dire qu’on déprime ou qu’on est sous l’effet de l’héroïne.

Mais quand Tragedy, groupe new yorkais bien déjanté., décide de "disco-hardiser" Stayin'Alive,...là ça devient un Crazy Cover.

Personnaly © 2014 -  Hébergé par Overblog