Velvet Kills - Shadowplay

En 1976, quatre jeunes hommes issus de la post-industrielle Manchester se rendent à un concert des Sex Pistols. Fortement inspirés par ce show auquel ils ont assisté, ils décident de monter un groupe, Joy Division. 

Originellement appelé Warsaw en hommage au Warszawa de Bowie (album Low de 1977, créateur de la cold-wave), le groupe se renommera rapidement Joy Division, allusion au quartier des prostituées dans les camps de concentration. Amis de la gaieté et de la joie de vivre, veuillez emprunter le trottoir d'en face. Car avec Joy Division, tout est synonyme de noirceur, de dépression, de violence psychologique.

Sombre, glaciale, violente sans être aggressive, Shadowplay est l'une des toutes meilleurs chansons du groupe.  Presque 4 minutes infernales, intro lente et pesante, qui se fait désirer, puis riff de la mort, bien tranchant, et la voix gla-ciale de Curtis. La chanson parlerait du lent délabrement de Manchester, en proie à l'industrialisation.

J
Bonjour , Joy Division j'adore depuis des décennies , quant à cette reprise elle n'est pas mal du tout , mais je préfère l'original avec la voix glaciale de Ian Curtis !<br /> Merci pour la découverte ;)
Répondre
J
Hello Juliette. D'ici la fin du mois il y aura d'autres titres de la cold revisités
A
Merci les caphys de la découverte de ce blog!
Répondre
J
Bienvenue à toi alezandro
L
j'en parlerai dans ma revue de blogs dimanche
Répondre
J
Merci pour la pub les caphys
Personnaly © 2014 -  Hébergé par Overblog