Pour finir la semaine 174

 "Cn'est pas un fox-trot ni une polka. Ce n'est pas un tango ou un cha-cha, encore moins une bossa nova". La Carioca est surtout connue pour être un morceau parodique issu de La Cité de la peur. Elle est pourtant bien antérieure à la sortie du film culte écrit par Les Nuls, en 1994.

Née en 1933, la Carioca tire son nom des habitants de Rio de Janeiro et sort tout droit d'une comédie musicale hollywoodienne Flying down to Rio. Son air enchanteur a été inventé par Vincent Youmans, qui n’est autre que le compositeur aussi à l’origine de « Tea for two », l’air sifflé par Louis de Funès et Bourvil dans La Grande Vadrouille.

Dans Flying down to Rio, la Carioca est dansée par le légendaire Fred Astaire, front contre front avec l’actrice Ginger Rogers où ils font mine d'improviser des entrechats devant un orchestre brésilien et un parterre de spectateurs ébahis devant tant d'énergie. Si la séquence n'est pas chantée, les producteurs vont toutefois se servir du thème pour y accoler des paroles et la placer dans une autre séquence du film. C'est la chanteuse Etta Morten Barnett qui va s'y coller. Bingo, le morceau est nommé aux Oscars de la meilleure chanson originale en 1934.

C'est le début d'une véritable succès story. En 1935, le jeune Tino Rossi la chante en français, puis dans les années 50 , une multitude d'artistes de jazz reprendront la Carioca.

 

Bonus du samedi : En mode Crazy Rockers...

Personnaly © 2014 -  Hébergé par Overblog