Pour finir la semaine 203

Born to be wild est un titre du groupe rock Steppenwolf.
Pour la petite histoire du jour, il faut savoir que le groupe est devenu très connu quand deux de leur chansons furent utilisés dans le film Easy Rider, The Pusher et Born to Be Wild, qui devint, encore aujourd'hui, l'hymne des Hells Angels comme grand classique rock de la rébellion.

Born to be wild a été écrit par Mars Bonfire, frère du batteur Jerry Bonfire. A l'époque il est dans un groupe qui s'appelle The Sparrows, une formation de blues rock canadienne qui comprend déjà 75% des futurs "Loups des Steppes". Le groupe s'arrête en 1967 et sous l'impulsion du bassiste Nick St. Nicholas tout ce petit monde à l'exception de Mars Bonfire, qui a choisi de se la jouer solo, va se retrouver dans Steppenwolf. Solitaire mais sympa avec son frangin, il décide de lui filer Born to be wild, une chanson qui lui est venue après une promenade sur Hollywood Boulevard. Sur cette rue mythique il tombe nez à nez avec un poster sur lequel il voit une moto sortant d'un volcan en éruption avec écrit en gros "Born To Ride". A cette époque le jeune Bonfire venait de s'achetait sa toute première voiture, une Ford Falcon. Mars a regardé le poster, et puis sa voiture, et il a fait le lien entre les deux : un sentiment de liberté total, pouvoir aller où on veut et surtout quant on veut. C'est a partir de cette envie de liberté de ce postulat qu'il a écrit Born to be wild. Cet appel à prendre la route sous forme de balade folk arrive donc chez les Steppenwolf qui décident de la retravailler en accélérant le tempo pour accoucher d'une antienne hard rock violente et débridée.

Le morceau est aussi célèbre pour un vers en particulier "Heavy metal thunder", qui fait allusion au lourd engin motorisé lancé à toute berzingue. Ce sera la première utilisation du terme "Heavy Metal" en musique avant de devenir un genre à lui tout seul, le premier Black Sabbath sorti quelques mois plus tard en assumant généralement la primeur. 

Personnaly © 2014 -  Hébergé par Overblog