La voix blanche des Specials s'est tue...

  • Juthova
  • R.I.P

Groupe métissé, c'est dans une Angleterre qui sort à peine du mouvement punk que les Specials se forment en 1977. Le premier album sort deux ans après sur le label  Tone Records créé par le claviériste Jerry Dammers, avant ça, le single Gangsters avait convaincu pas mal de radios. Les Specials expérimentent, oscillent entre le ska et le reggae psychédélique et comptent parmi ses choristes des chanteuses comme Chrissie Hynde (The Pretenders) ou notamment certaines membres des Go-Gos.

Né en 1959 et originaire de Coventry, Terry Hall avait rejoint très vite ce groupe en devenir avant de connaitre le succès en 1981 avec l'emblématique Ghost Town qui se classa plusieurs semaines en tête des ventes au Royaume-Uni. Avec la fin de la vague ska, le groupe se sépara peu après ce hit avec seulement deux albums au compteur et trois de ses membres dont Terry Hall partirent alors fonder Fun Boy Three, trio aux inspirations davantage new-wave. Dans les années 80 toujours, Terry Hall fonda The Colourfield dans la même lignée musicale sans connaitre pour autant le même succès. Plus tard, il signa deux albums solo dans les années 90 avant de collaborer par la suite notamment avec Sinead O'Connor, Tricky, Lily Allen ou même Gorillaz. En 2008, The Specials annoncèrent une reformation surprise pour une série de concerts avant de publier un troisième album original. Et en 2021, Terry Hall reprenait une nouvelle fois le micro de sa verve militante sur un ultime album de la formation britannique, un disque de reprises de "Protest Songs" publiées dans un Royaume-Uni bousculé par le Brexit, la montée du nationalisme et la pandémie.

Terry Hall est mort ce lundi 18 décembre des suites d'une courte maladie. Il avait 63 ans.

Personnaly © 2014 -  Hébergé par Overblog