Pour finir la semaine 237

Paris, 1985. Alors que Marc Lavoine traverse une crise sentimentale, il s'installe chez son ami Fabrice Aboulker, jeune musicien et compositeur, dans un petit deux pièces du 16e arrondissement. Son chagrin d'amour va lui inspirer un texte intitulé Elle a les yeux revolver. Son inspiration ? Sa déception sentimentale d'abord, puis le célèbre film américain Les yeux de Laura Mars avec Faye Dunaway qu'il verra 9 fois ! Mais aussi, une phrase que lui répétait sa mère lorsqu'il était enfant et qu'il boudait : "Arrête de faire tes yeux revolver !".

Fabrice Aboulker compose rapidement la musique idéale. Le duo enregistre le titre et le propose à la maison de disques Phonogram. C'est la douche froide car les responsables la trouvent incompatible avec la programmation des radios, jugeant les cordes trop prédominantes. Marc Lavoine va insister et obtenir gain de cause. Rapidement programmée sur toutes les FM, la chanson romantique va cartonner, atteindre la tête du Top 50 et faire entrer son interprète dans la cour des grands de la variété française.

Personnaly © 2014 -  Hébergé par Overblog