It's tough, kid, but it's life...

Entre 1975 et 1979, presque deux millions de Cambodgiens sont tués suite à la prise de pouvoir de Pol Pot et de son armée de Khmers rouges, qui ont fait table rase du passé pour ramener le pays à ce qu'ils appelaient l'année zéro. 

Peu après l'invasion des Vietnamiens au Cambodge, le monde découvre avec horreur le génocide. Différents artistes s'en inspirent pour composer des chansons. C'est le cas de Joan Baez qui écrit en 1980 le morceau Cambodia, une chanson folk accompagnée à la guitare acoustique dans le plus pur style des protest songs des années 1960. Mais les temps ont changé, aussi musicalement. Les hippies ont vieilli et leurs voix ne portent plus autant. Dans différentes villes américaines naît un mouvement radicalement différent, bien plus percutant au niveau du son : le Hardcore. Les morceaux utilisent une base "guitare - basse - batterie" assez minimaliste, les chansons sont courtes, les sons sont agressifs et distordus, les rythmes sont rapides et priment sur la mélodie.

Parmi les divers groupes aux origines du style, il faut citer les Dead Kennedys. Le second single du groupe, après California Uber Alles (déjà un morceau très politique), sort en 1980 et s'appelle Holiday in Cambodia. Le chanteur Jello Biafra a co-écrit ce morceau avec son ami John Greenway et s'est inspiré de deux thèmes très différents qu'il a rassemblé dans un texte quelque peu surréaliste. A cette époque, les journaux relayaient des informations concernant le génocide au Cambodge et cet événement a marqué Biafra. Mais son humour étant particulièrement corrosif, il a juxtaposé ce génocide à la vie de la jeunesse dorée des campus américains, aux fêtes rassemblant étudiants saouls et jeunes filles un peu idiotes qu'il verrait bien en vacances dans le pays ravagé qu'est le Cambodge.

Coté musical, Jello Biafra avait d'abord écrit une musique dans le style des Ramones mais cela n'a pas plu au reste du groupe qui proposa plutôt quelque chose de sinistre et très menaçant qui illustre parfaitement le côté corrosif des paroles.

 

Schatzki - Dead Kennedys - Holiday in Cambodia - Cover

Personnaly © 2014 -  Hébergé par Overblog