Clips interdits et versions uncensored #60

Born Free   Fille d'un ex-membre du groupe rebelle sri-lankais Tamil Tigers, la chanteuse/rappeuse M.I.A. grandit à Londres, où elle baigne dans le hip-hop américain, les sons des clubs britanniques et les rythmes world. Avec tous ces sons en tête, M.I.A. concocte une musique hybride enivrante, hyperactive et transculturelle. M.I.A. est très engagée sur le plan politique, ce qui se ressent dans son art, visuel ou musical. Son statut d'activiste souvent controversé devient problématique en 2006 quand elle se voit refuser un visa d’entrée aux États-Unis.
Born Free c'est un clip hyper violent de 9 minutes ou l'on voit les forces de l’ordre américaines éffectuer une rafle. Pas d’empathie avec les victimes. La caméra est du côté du pouvoir, du côté de la force, entre avec les militaires et filme la brutalité avec laquelle ils délogent les habitants d’un immeuble manifestement pour traquer un objet que nous ne connaissons pas encore. Et ce n’est qu’au milieu du clip que nous identifions l’objet de la traque : de jeunes garçons roux amassés dans un bus carcéral.
Cette vidéo ne parle évidemment pas de roussisme mais de racisme en général. En remplaçant les clichés habituels de terroristes et de délinquants par des roux cela rends les scènes plus cinglantes encore.
Âmes sensibles s’abstenir, ce clip est d’une violence rare.
Personnaly © 2014 -  Hébergé par Overblog