KT Tunstall : Somebody to love

Somebody to love

  La voix de Grace Slick reste la plus représentative du mouvement de contre-culture de Haight-Ashbury, le quartier de San Francisco vers lequel tous les regards se sont tournés à l'été 1967.
Par ces premières lignes, elle envoie le Jefferson Airplane dans la catégorie des grands : « When the truth is found to be lies / And all the joy within you dies / Don't you want somebody to love ?». Le son est impeccablement soigné, le rythme soutenu, les solos de guitare de Jorma Kaukonen sentent un peu le LSD, mais ne s'étirent heureusement pas plus que de raison, et la basse de Jack Casady est remarquablement précise.


 

Ladybook 27/08/2010 11:18


Ils connaisseurs le savent... Le mois d'aout est très froid à SFO :-)
L'idéal c'est l'été indien : sept-oct.
La prochaine fois tu te feras donc un "indian summer of love"
J'adore SFO et plus largement la Californie et si je pouvais j'y vivrai bien même...
Bises


Juthova 27/08/2010 20:10



J'ai du faire la Californie au mois 4 fois (en famille, avec des potes, avec les parents...) Et toujours le même plaisir. Los angeles, grand canyon, death valley, yosemite, Vegas, SFO,
Lake Powell...que d'excellents souvenirs. Ah ouais, faut que j'y retourne d'ici peu !!!



Ladybook 25/08/2010 15:59


J'espère que tu t'es promené sur le Haight lors de ton séjour californien... lieu mythique incontournable et qui garde un charme résolument "peace and love" :-)


Juthova 26/08/2010 19:32



Summer of love ...


Ballade et shopping dans le quartier déjanté de Haight, nocturne a Fisherman, promenade à Chinatown, détente au golden gate park,  visite d'alcatraz,...que de très très
bons souvenirs (seul bémol: le temps, le soir on se gelait grave pour un mois d'aout).



Personnaly © 2014 -  Hébergé par Overblog