the Postmodern Juxebox : Sweet Child O Mine

sweet child o mine   Mené par la chanteuse blues Miche Braden, le Postmodern Jukebox, dirigé par le pianiste Scott Bradlee dont le but est de détourner des titres pop et rock dans un registre ragtime, jazz ou swing, s’est donc attelé à ré-arranger la face d’Axl Rose et de ses comparses avec une reprise du ô combien classique Sweet Child O’ Mine, transformé en ce qui pourrait-être le parfait fond sonore d’un cabaret américain, où l’on chante le blues en sirotant une boisson maltée dans son atmosphère embrumée. Sans être extraordinaire, c’est bougrement nostalgique et sensuel .

Personnaly © 2014 -  Hébergé par Overblog